À LA RENCONTRE DES SERVICES CIVIQUES

Mathis et Francky

Le FabLab du Don a choisi d’accueillir dans son équipe pour 6 mois trois jeunes services-civiques grâce à l’association Osons Ici et Maintenant ! Les trois jeunes viennent des alentours (Loire-Atlantique nord).

Osons Ici et Maintenant ! est une association qui permet de « Créer et accompagner le déclic pour que les jeunes de tous horizons osent déployer leur potentiel, s’insèrent durablement et construisent demain. » Ils proposent plusieurs modules d’atelier allant de quelques jours à plusieurs mois pour susciter chez les jeunes des étincelles afin qu’ils puissent trouver leur voie.

FRANCKY

Je m’appelle Francky COURTIN j’ai 16 ans.

Denis était venu faire une prestation lors d’une formation courte avec des ateliers à l’association « Osons Ici et Maintenant ! », et j’ai accroché avec lui. Il nous a présenté tout un panel de choses qu’il pourrait nous apprendre au FabLab… Plutôt des choses manuelles.

Pour le moment j’ai déjà appris beaucoup de choses, même dans la vie quotidienne et je suis content de venir ici au FabLab. Je ne sais pas encore ce que je voudrais faire plus tard, j’attends de découvrir d’autres techniques. Ce qui est sûr c’est que j’aimerais travailler dans le domaine du bâtiment.

MATHIS

Je m’appelle Mathis RENOU et j’ai 19 ans.

Je me suis engagé car c’est l’approche de Denis qui m’a motivé. Sa présentation de ce qu’il y aurait à faire en mission au FabLab, j’ai accroché et j’ai envie de toucher à tout : découvrir, fabriquer, réparer. Tout cela me plait, je n’ai pas eu l’occasion de trouver un lieu où pratiquer auparavant.

J’avais rencontré quelqu’un qui a beaucoup changé d’état d’esprit en passant par l’association « Osons Ici et Maintenant ! » Il m’a raconté son expérience en service-civique et j’ai eu envie de faire la même chose. On a essayé de trouver d’autres structures mais j’ai fini par choisir le FabLab du Don.

Je sors d’un Bac pro commerce et j’ai envie de m’orienter vers quelque chose de manuel. J’ai beaucoup accroché sur la menuiserie et la maçonnerie. Je ne sais pas encore quoi précisément, mais je veux me laisser le temps de découvrir différentes choses et de creuser certaines techniques.

OLIVIER

Je m’appelle Olivier ROBERT PERRAULT, j’ai 16 ans.

Tout comme Mathis j’ai un ami qui a fait cette formation (le service civile), et j’ai vraiment eu un très bon retour de son expérience, je l’ai trouvé changé dans le bon sens ! J’ étais descolarisé, un peu perdu et lorsque j’ai eu l’information j’ai eu envie de participer. J’ai participé aussi à des ateliers avec « Ozons ici et maintenant! ».

Je sais que nous allons faire un chantier de couverture avec Denis. J’ai hâte d’en savoir plus et cela m’intéresse. J’ai beaucoup apprécié travailler sur l’extension en bois.

Je ne faisais pas grand chose de manuel, ici je peux toucher et apprendre plein de techniques avec différents outils. L’ expérience collective est super, et j’ai rencontré des amis. Même pour ma vie au quotidien j’ai l’impression d’apprendre des choses qui me serviront. Je retourne chez moi tous les soirs, je ne suis pas hébergé ici.

Qu’avez vous réalisé depuis votre arrivée il y a un mois et demi ?

Dans la chaufferie il y avait deux grands murs à démolir, on les a démolis à la masse. Pour le bas on a utilisé un burin pour ne pas abîmer le sol. Cela a été plus difficile de ramasser les gravats que de casser le mur. Plus tard, on mettra du carrelage au sol.

On a réaménagé le FabLab. Fait beaucoup de rangement. C’est plus facile de travailler dans un endroit sain et organisé.

Sur la rénovation du hangar en sanitaire on a monté la structure-ossature bois. On a dû réaménager l’entrée. Il nous reste à mettre l’isolation et le bardage. Puis toutes les finitions intérieures.

Quels sont les prochains chantiers prévus ? À la place du monte-charge dans l’atelier nous allons réaliser un escalier ! Donc on va faire encore de la menuiserie.

Quelles sont vos activités sur une journée au FabLab du Don ?

On se lève, on prend notre petit déjeuner ensemble.

Après on met notre équipement de protection, on fait du rangement dans les locaux et on enchaîne avec des tâches variées en fonction des besoins. On travaille du bois, du métal, de la maçonnerie ou autre chose en fonction des projets. Des fois on fait des points théoriques sur des techniques.

On rigole beaucoup aussi !

À midi, on prépare le repas ensemble.

Vers 13h30 on retourne au travail, on met nos gants, et c’est reparti !

Comme il fait nuit assez tôt en ce moment on fait plutôt des tâches à l’intérieur, du ménage, des préparatifs pour les chantiers à venir, de la découpe de matériaux par exemple.

Le soir on est hébergé ici, on dort sur place.

Vous ne vous-vous connaissiez pas avant ? Si je connaissais Francky de vue ! Mais le fait de travailler ensemble nous a rapproché.

Vous faites des menus en avance pour les repas ? Théoriquement oui, le lundi soir on va faire des courses ensemble pour la semaine. On privilégie le faire soi-même ! Denis évite les conserves et les plats tout fait.

On est ici jusqu’au mois d’avril 2022.

Des anecdotes à raconter ? Ah Il y a en a plein !!! (Mathis)

La fois où l’on est allé en pause pour aller fumer une cigarette… Denis est venu nous chercher, avec de gros yeux !!! Oulala, il n’avait pas l’air content… Apparement le lieu n’était pas adapté, vous auriez-vu sa tête ! Bref on apprend à se connaître.

Rénovation en bois du hangar. Il reste l’isolation et le bardage à effectuer.
On apprend tout ! Même à cuisiner ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.